Réunion du Comité directeur de l’ETB

Vendredi 16 février, le Comité directeur de l’Eurodistrict Trinational de Bâle s’est réuni pour sa première réunion de l’année dans la Kurbrunnensaal de Rheinfelden (CH). La réunion a été l’occasion d’échanger sur l’état d’avancement des projets et les actualités des instances de l’ETB, mais aussi de décider de la modification des critères d’éligibilité du Fonds de rencontre.

Présentation Enquête aux frontières

Sur le développement des projets, Frédéric Duvinage a notamment informé sur le choix du prestataire et sur le calendrier pour le projet d’Enquêtes aux frontières, visant à analyser les flux transfrontaliers. Judith Lenhart, Cheffe de projet 3Land, a présenté le travail réalisé dans le cadre de l’initiative b-solutions, dont l’objectif est de définir les modalités de réalisation d’un traité entre la France et la Suisse pour permettre le développement du projet de Pont sur le Rhin.

Présentation Sundgomobich

David Rigoulot, Directeur du PETR du Pays du Sundgau, Arnaud Chauvet, Chargé de mission mobilité durable, et Katherine Whiler, Responsable du Pôle Environnement, sont venus présenter le projet « Sundgomobich » aux membres du Comité directeur. Divisé en deux sous-projets, l’objectif du projet est d’améliorer l’offre de transports en commun à l’intérieur du territoire du Sundgau et de développer la liaison entre le Sundgau et l’agglomération de Bâle. Avec un flux important de travailleurs frontaliers, le Sundgau souhaite offrir une alternative à la voiture individuelle motorisée, tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’ETB contribue à ce projet, avec un intérêt transfrontalier fort, en tant que partenaire associé.

Lors de la réunion, les représentants politiques ont également pris une décision sur la modification des critères d’éligibilité du Fonds de rencontre de l’ETB. Parmi les modifications importantes figurent la simplification des critères pour le porteur de projet, l’introduction d’une subvention minimale de 250€/CHF et la hausse de la subvention maximale, passant de 2 000€/CHF à 3 000€/CHF, ou encore la clarification du périmètre dans lequel le projet peut se dérouler.

Retour