La région frontalière réagit à l'échec des négociations de l'accord-cadre

Suisse-UE

C'est avec déception et une grande inquiétude que le Regierungspräsident du canton de Bâle-Ville, Beat Jans, la Regierungspräsidentin du Regierungspräsidium Freiburg, Bärbel Schäfer, et la conseillère régionale de la Région Grand Est, Claudine Ganter, ont pris acte de la décision du Conseil fédéral suisse de rompre les négociations sur un accord-cadre institutionnel entre la Suisse et l'Union européenne (UE). Dans une lettre ouverte aux gouvernements nationaux de Berne, Paris et Berlin, les représentants de la région trinationale en Suisse, en Allemagne et en France demandent l'ouverture immédiate de discussions afin de préserver les bonnes relations entre la Suisse et l'UE et le vivre-ensemble transfrontalier.

Retour